Pate FRspenden FR
Page d'accueil » Shop » Voyage d'étude » Voyage d’étude au Vietnam

Voyage d’étude au Vietnam

 

Du 10 novembre au 22 novembre 2013

 

12 jours durant, nous vous ferons découvrir les plus beaux sites du Vietnam, du nord au sud, le voyage sera accompagné par Maria Vitagliano, responsable du programme de médecine sociale Green Cross Suisse.

 

Le Vietnam est l’un des pays les plus fascinants d’Asie. Pour ce voyage conçu pour les adhérents et les sympathisants de Green Cross, nous recherchons délibérément le contraste entre les impressions culturelles et géographiques et les conséquences dramatiques de la guerre au Vietnam, perceptibles jusqu’à nos jours.

 

L’intervention américaine du produit désherbant «Agent Orange», un herbicide chargé de dioxine, a laissé des traces indélébiles. De nos jours encore, dans les régions concernées, de nombreux enfants naissent avec des malformations.

 

Outre les contacts concrets avec la population concernée, nous nous attacherons, dans la seconde partie du voyage, à la culture et à la nature du pays, entreprendrons de merveilleuses excursions en bateau et découvrirons des villes impressionnantes.

 

Voyage d’études au Vietnam: du 10 au 22 novembre 2013

 

Oui, cette proposition de voyage m’intéresse.

 

Programme de voyage détaillé Kuoni (en allemand)

http://www.kuoni.ch/service/gruppenreisen/gruppenreisen-deutschschweiz/

 

Titre*:
ANTISPAM: Merci de saisir ici le texte figurant dans l'image:

* Ces champs doivent obligatoirement être remplis.
Talon par e-mail à: annette.pfiffner@greencross.ch
Merci de votre intérêt pour le voyage d’études au Vietnam.

Ce drame japonais prouve, comme celui de Tchernobyl,

que le risque zéro n’existe pas. Les conséquences économiques et sociales d’un accident nucléaire sur la région touchée s’étendent sur des siècles.

 

Depuis l’accident nucléaire de Fukushima, 8% du territoire japonais ont été contaminés et 160 000 personnes évacuées ou placées dans des hébergements d’urgence. Jusqu’à présent, la catastrophe nucléaire de Tchernobyl a touché jusqu’à 10 millions de gens.

 

En tant qu’organisation environnementale consacrée depuis près de deux décennies aux conséquences à long terme de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, Green Cross Suisse s’engage pour un abandon mondial de l’énergie nucléaire.

 

Face aux conséquences mondiales du changement climatique et des catastrophes nucléaires, il est indispensable que la communauté internationale collabore au développement et à l’utilisation d’énergies renouvelables, à l’augmentation de l’efficacité énergétique et à un abandon mondial contrôlé de l’énergie nucléaire.

Compte pour les dons Green Cross Suisse: PC 80-576-7 IBAN CH02 0900 0000 8000 0576 7